Un nouvel indice veut donner le pouls de l’informatique régionale

0
148

L’Adira (Association pour le développement de l’informatique en Rhône-Alpes) lance, à l’occasion de son quarantième anniversaire, un indice destiné à évaluer le dynamisme informatique régional. Etabli sur une base 100 en 2007, il est tombé à 94 en 2008.

Avec près de 40 000 informaticiens, la région Rhône-Alpes constitue la deuxième région informatique de l’Hexagone, après l’Ile de France. Pour appréhender ce monde en évolution permanente, l’Adira (Association pour le développement de l’informatique en Rhône-alpes) fournit à ses membres des études de tendance, des recommandations pour les entreprises de la région ou des études thématiques dont l’une concerne, chaque année, les rémunérations des informaticiens. Une population qui connaissait avant la crise un turn over de 14 %.

Il manquait cependant un indice conjoncturel pour évaluer, de manière très simple, l’évolution de ce secteur qui pèse lourd. « C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé, à l’occasion du quarantième anniversaire de l’Adira, de créer un Observatoire économique informatique : nous voulons élaborer un instrument de mesure lisible, fournir des indicateurs chiffrés fiables et pérennes », explique Michel-Louis Prost, Directeur des Systèmes d’Information (DSI) de  l’importante société lyonnaise de négoce professionnel, Descours & Cabaud et président de l’Adira.

Cet Observatoire publiera chaque année, voire deux fois par an, un indice professionnel permettant d’établir l’évolution du dynamisme informatique régional. Grâce à la compilation d’indicateurs socio-économiques fournis à la fois par Pôle Emploi Rhône-Alpes, Coface Services, l’Idrac et un panel d’entreprises membres de l’Adira, cet Observatoire est en mesure de publier son premier indice, concernant 2008, à partir d’une base 100 établie en 2007. Il s’établit à 94, soit une baisse de six points en un an, ce qui illustre les difficultés rencontrées par le secteur informatique suite à la crise économique.

L’Adira (quatre permanents dont sa déléguée générale Mary-José Silvain) a choisi la date de son quarantième anniversaire pour créer cet indice : l’association qui est née le 29 mai 1969, regroupe actuellement à parité des utilisateurs et des offreurs de services informatiques. « Les uns comme les autres y trouvent leur compte-explique son président- l’Adira, c’est un réseau, mais aussi une veille technologique permanente dans chaque domaine, à travers les quinze commissions, clubs et groupes de travail. »

Cette association rassemble actuellement près de 500 entreprises adhérentes, grandes entreprises et PME pour un budget de fonctionnement annuel de 550 000 euros. « Mais nous avons constaté une lacune : les TPE et les petites PME ne sont pas présentes en nombre suffisant au sein de l’association. Nous avons donc créé une commission PME-PMI pour mieux nous adresser à ces petites entreprises informatiques. Nous n’avions pas de réponses précises  à apporter à cette population d’entreprises, nous sommes en train de les développer. Nous voulons faire participer toute cette population des entreprises à la vie économique de Rhône-Alpes », assure Michel-Louis Prost.

Ce dernier ne récuse pas le « d » de l’acronyme de Adira, signifiant « développement ». « Quoiqu’en en dise, l’informatique a toujours besoin de développement. Nous cherchons des points de croissance ? Ils sont là sous nos pieds. Nous pourrions gagner un demi-point de croissance supplémentaire en Rhône-Alpes si les entreprises étaient plus informatisées. Et un autre demi-point de plus, si nous investissions plus en Recherche & Développement, avec de nombreux emplois à la clef. » Et de lancer : « Ce n’est pas moi qui le dit, il s’agit du résultat d’une étude effectuée par le Syntec informatique ! »

Photo : Michel-Louis Prost, DSI de Descours & Cabaud et président de l’Adiira.

Propriété de publication

Cet article "Un nouvel indice veut donner le pouls de l'informatique régionale" est une publication du site Lyon-Entreprises.com lisible sur le site source à cette adresse http://www.lyon-entreprises.com/News/Lyon-Parc-Auto-integre-la-4G-dans-ses-parkings/Un-nouvel-indice-veut-donner-le-pouls-de-l-informatique-regionale-i5147.html.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here