Un deuxième candidat rhônalpin pour prendre la tête du Medef : Alexandre Saubot

0
441

Alexandre Saubot, 53 ans, candidat à la succession de Pierre Gattaz.

Sans le jet d’éponge de Jean-Dominique Sénart, le patron de Michelin à Clermont-Ferrand, il y en aurait eu trois !

Après Patrick Martin, président régional du Medef, un deuxième chef d’entreprise d’Auvergne-Rhône-Alpes se porte candidat pour diriger le Medef, le Pdg du groupe Haulotte, basé à L’Horme dans la vallée du Gier (Loire) qui partage son temps entre son usine ligérienne spécialisée dans les nacelles élévatrices et son appartement du 16ème arrondissement de Paris.

Alexandre Saubot, 53 ans, a officialisé dimanche sa candidature à la présidence de l’organisation patronale dans un entretien au Journal du Dimanche.

Il s’agit de la cinquième candidature déclarée à la présidence du patronat français. Le successeur de l’actuel président Pierre Gattaz, élu en 2013, sera désigné le 3 juillet prochain.

Il est le dirigeant d’Haulotte, entreprise familiale spécialisée dans le matériel d’élévation qui emploie 1 700 personnes pour un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros. Une société cotée en Bourse qui a vu son cours croître de 30 % sur un an et de 156 % au cours des cinq dernières années.

« Oui, je suis candidat à la présidence du Medef », déclare Alexandre Saubot, qui est aussi président du pôle social du Medef, au JDD.

Il précise qu’il va pour ce faire, abandonner immédiatement la vice-présidence du Medef et la présidence de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) à la fin de son mandat en avril.

Alexandre Saubot évoque deux priorités s’il est élu à la tête du Mouvement des entreprises de France : la baisse des charges des entreprises et l’apprentissage.

Dans ce dernier domaine, il dit souhaiter augmenter de 50 % le nombre d’apprentis d’ici à cinq ans.

Outre Patrick Martin, préisdent du Medef Auvergne-Rhône-Alpes qui se présente comme le représentant des régions, quatre autres candidats ont déjà exprimé leur souhait de succéder à Pierre Gattaz : Geoffrey Roux de Bézieux, vice-président délégué du Medef ; Frédéric Motte, président du Medef des Hauts-de-France ; Olivier Klotz, le président du Medef Alsace et Jean-Charles Simon, un ancien responsable du Medef et proche de Denis Kessler, le président de la société de réassurance, la Scor.

Publiée le 05 mars 2018 par LARGERON Dominique.

Figure dans les rubriques
Carnet dirigeants

Propriété de publication

Cet article "Un deuxième candidat rhônalpin pour prendre la tête du Medef : Alexandre Saubot" est une publication du site Lyon-Entreprises.com lisible sur le site source à cette adresse http://www.lyon-entreprises.com/News/Carnet-dirigeants/Un-deuxieme-candidat-rhonalpin-pour-prendre-la-tete-du-Medef-Alexandre-Saubot-i85636.html.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here