The Lyinc concilie affaires, culture et ouverture internationale

1
5604
Chaque semaine, la rédaction de Réseaux d’Affaires scrute un réseau pour en ressortir, en toute objectivité, les éléments permettant à chacun de porter un jugement éclairé et ainsi de faire son choix d’adhérer… ou pas. Cette semaine, portrait du réseau Le Lyinc.

Bien difficile pour le visiteur qui appuie sur l’interphone du 2 Place de la Bourse d’imaginer ce qu’il va découvrir à l’étage: un magnifique espace de  400 mètres carrés hébergeant des salles de réception et de réunion, de petits salons privés, un restaurant haut de gamme, un bar lounge, une salle de jeu avec billard et même baby-foot ! Ce lieu convivial, raffiné au style cosy où des membres se retrouvent dans une ambiance feutrée et intimiste  « à l’anglaise », c’est « The Lyinc » ( Lyon International Club).

Un club VIP moderne, multiculturel qui s’adresse aux étrangers en poste à Lyon comme aux expatriés, professeurs, artistes, étudiants ou sportifs étrangers de passage dans la région.

yves_revolBien évidemment le profil international est de mise dans ce club où l’on s’exprime majoritairement en anglais. Pour le plus récent des grands clubs d’affaires lyonnais, tout a commencé à la fin des années 2000 comme l’explique Yves Revol, son président: « dans une conférence internationale sur la vocation internationale de Lyon un journaliste italien a mis en avant nos carences en matière d’accueil des étrangers et de pratique de l’anglais. Conscient de cette réalité j’ai décidé avec quelques amis de créer, sur le modèle anglo-saxon, un club qui accueillerait à la fois les étrangers vivant à Lyon et les lyonnais ayant un profil international« .

Créé en 2010 avec l’aide de 25 entreprises et écoles privées apportant chacune 20 000 €, le Lyinc a pu décoller et s’installer deux ans plus tard dans ses locaux de la Place de la Bourse.

C’est l’architecte-décorateur argentin Jorje Grasso qui a géré la remise à neuf pour en faire un lieu de charme aussi convivial que décontracté. Au final, l’idée d’Yves Revol, PDG de Clasquin était bonne: cette association loi 1901 compte aujourd’hui près de 150 membres (44 ans en moyenne) dont la moitié d’étrangers et un tiers de femmes, issus de 25 nationalités différentes.

On y croise des personnalités influentes ( Bruno Bonnell, Emmanuel Imberton, Alexandre Merieux, Bruno Blin, etc) mais aussi des cadres internationaux de retour à Lyon après une longue expatriation ou des expatriés qui souhaitent retrouver à Lyon l’atmosphère interculturelle qu’ils appréciaient à l’étranger.

Une palette de « services » variés

Ouvert de 8 h à 18 h et chaque jeudi et vendredi jusqu’à 22 h The Lyinc offre une palette de services variés en fonction du profil et des attentes de ses adhérents. L’hôtesse de maison, ex cadre du groupe Accor et d’origine suédoise, s’appelle Anna Williatte. C’est elle qui organise brunchs, conférences économiques ou culturelles, tournois de golf ou de pétanque, ballades découverte, etc

Tous les Mercredi un membre adhérent intervient sur une problématique liée au monde des affaires. Lors des diners mensuels on peut écouter des conférenciers internationaux sur des thèmes variés (la crise morale en Chine, le développement culturel de l’Inde, l’économie nippone, etc.) mais aussi des experts spécialisés en commerce international, propriété industrielle, transport, etc. Des entreprises y réunissent leur cadre pour des séminaires de motivation.

EM Lyon y a récemment organisé une conférence sur le digital qui a réuni une centaine de participants. Le président de la Chambre de Commerce traverse régulièrement la Place de la Bourse pour venir y déjeuner. Le lieu reste ouvert le soir, pour d’éventuels moments de détente au bar.

« The Lyinc » peut accueillir jusqu’à 300 personnes, sachant qu’il est fortement improbable que tous les membres se donnent rendez-vous le même jour ! Le club qui vise 200/250  adhérents à moyen terme ne veut pas croître à tout prix : « l’objectif est de fidéliser les adhérents, d’apprendre à connaitre chacun d’eux, son parcours international, sa sensibilité afin de pérenniser l’esprit et l’âme du club » .

Comment adhérer ?

Etre parrainé par deux adhérents, avoir la « fibre internationale », parler anglais couramment et s’acquitter d’une cotisation. Pour son premier salarié adhérent, l’entreprise verse 2200 euros plus un droit d’entrée valable à vie de 1100 euros. Pour le second adhérent le tarif passe à 1800 euros plus les 1100 euros de droits d’entrée, etc. L’adhésion à titre individuelle est de 1000 euros + 500 euros de droits d’entrée.

Contacter ce réseau ?

Voir sa fiche dans l’annuaire des réseaux

Noter ce réseau ?

Vous êtes membres du Lyinc ? Vous avez participé à un ou plusieurs dîners ? Partagez votre retour d’expérience, votez.

Retour sur cotisation
2
Information générale
2
Opportunités de business
2
Convivialité des rencontres
1
Services annexes
2
Ciblage des personnes
2
Moyenne
  yasr-loader

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here