Prix de la créativité 2016 : Isabelle GABAY récompensée

1
1518

Le 26 janvier 2016, Isabelle GABAY, chef d’entreprise (et maman) à la tête de Lud’éveil, recevait le prix territorial de la créativité* organisé par la Maison de l’Emploi et de la formation de Sénart (n’hésitez pas à aller consulter leur site pour vous inscrire au prochain prix).

Les Mampreneurs sont fières de cette reconnaissance du travail acharné d’Isabelle et ont tenu à l’interviewer sur le sujet.

 

 

Peux tu te présenter, toi et Lud’éveil ton entreprise ?

Isabelle, 40 ans, mariée, deux enfants, et débordante d’énergie !

Je suis une passionnée de jeux de société, ce qui m’a poussée à créer une association, puis, pour répondre à une demande grandissante, mon entreprise.

Ancienne cadre en grande distribution, mon parcours professionnel m’aide beaucoup aujourd’hui dans de nombreux secteurs : gestion et pilotage de l’activité, management, vision à moyen et long terme de l’entreprise et de son développement, mais aussi réactivité au jour le jour.

Et de la réactivité, il m’en a fallu, car au départ Lud’éveil ne proposait que des animations autour du jeu de société. Je me suis ensuite formée sur le maquillage, la sculpture sur ballons et d’autres choses liées à l’enfance, pour répondre aux demandes des clients.

Aujourd’hui, Lud’éveil anime toutes les fêtes dans lesquelles il y a des enfants, chez les particuliers, dans les entreprises pour les enfants des salariés ou des clients, ou encore les collectivités locales. Depuis peu, nous avons ouvert une ludothèque à savigny le temple. Nous y accueillons en semaine les assistantes maternelles et parents d’enfants non encore scolarisés, et leweek end nous proposons des ateliers créatifs, un espace jeux libres et bien sûr, notre cœur de métier, l’animation des anniversaires dans une salle dédiée.

 

Pourquoi et comment as tu rejoint les Mampreneurs ?

C’est un reportage télévisé qui m’a fait connaître l’association. J’ai tout de suite adhéré, puis j’ai assisté à un premier mamcafé qui a été une révélation. De la bienveillance et de l’entraide, un groupe qui a les mêmes problématiques que moi. J’ai ensuite peu été présente, jusqu’à ce qu’une antenne se monte dans mon département.

 

Comment arrives tu à gérer ton emploi du temps de chef d’entreprise, de maman et de conseillère municipale ?

En segmentant tout. Je ne gère mon activité professionnelle qu’à certains horaires, et j’ai choisit de ne jamais travailler à la maison, sauf si les enfants sont au lit. C’est le prix ‘un bon équilibre entre vie familiale et vie pro. Et je m’y retrouve, je suis plus sereine depuis que j’ai prit cette décision. Quand à mon mandat, les réunions sont souvent le soir après le coucher des enfants, ou en journée pendant qu’ils sont à l’école. Et les services et les équipes sur lesquels je m’appuie sont très compétents !

 

Comment as tu été sélectionnée ? Comment s’est passée cette remise de prix?

J’ai été sélectionnée sur la partie « prix territoriaux, c’est-à-dire uniquement le prix Sénartais et pas le « grand prix » de Seine et Marne. Mais cela n’enlève rien à ma fierté !

J’ai candidaté pour la seconde année, dans la catégorie la Seine et Marne est créative. J’ai déjà été sélectionnée dans un premier temps pour présenter mon projet de ludothèque à l’oral, ce qui n’avait pas été le cas la première année. Déjà donc pour moi une avancée, et une belle opportunité. Puis il y a la remise des prix départementaux, et une petite déception de ne pas être choisie, mais quand j’ai vu l’entreprise gagnante, je comprends pourquoi, et cela donne envie de suivre ses pas ! C’est donc le jury qui a tranché et qui a sélectionné Lud’éveil pour le prix du territoire de Sénart, parce qu’ils croient au développement de l’Entreprise, et tout ce que cela implique économiquement pour le territoire : création de richesse, d’emplois…

 

Qu’est ce que ce prix a changé ? Qu’est ce qu’il t’a apporté ?

Je n’ai reçu le prix que très récemment, donc pour l‘instant, cela m’apporte une certaine reconnaissance et assise auprès de partenaires, des banquiers si besoin, de mes clients. Des articles presse aussi, ce qui est important pour faire connaître l’entreprise. Mais cela va m’apporter aussi au niveau de l’accompagnement, puisque l’organisateur du prix, la MDEF de Sénart, va me « suivre », m’accompagner dans certains besoins, notamment me donner quelques conseils en gestion. J’ai un rendez-vous « diagnostique » la semaine prochaine, pour faire le point justement, et établir un plan d’action !

Ce prix va donc apporter beaucoup pour la pérennisation de l’entreprise, sa reconnaissance et son développement !

 

Quels sont tes projets pour 2016 ?

Justement, assoir cette nouvelle activité de ludothèque, la rendre rentable sur le long terme, la faire connaître. Mes objectifs seront donc avant tout de bien communiquer, de mettre en place des partenariats stables et de poser les bases… Pour mieux lancer mes antennes ou franchises dans les deux grandes villes de France que je cible en premier : Lyon et Montpellier, en 2017 ou 2018.    

ludeveil isabelle gabay maman entrepreneur

Merci à Isabelle d’avoir répondu à nos questions.

Son site : www.ludeveil.com
Pour la joindre : Isabelle GABAY – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* « Les Prix de la créativité » est un concours qui s’adresse aux chefs d’entreprises dont la structure à moins de trois ans et aux porteurs de projets, âgés d’au moins 18 ans, souhaitant développer une activité (excluant les SCI) sur le département de la Seine-et-Marne.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here