Un nouveau recteur à la fois médecin et prêtre pour l’Université Catholique de Lyon : Olivier Artus va succéder à Thierry Magnin

0
282

Il prendra ses fonctions dès le 1er juillet prochain : Docteur en médecine et en théologie, expert HCERES (Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) , le Père Olivier Artus était depuis 2012, vice-recteur chargé de la Recherche à l’Institut Catholique de Paris.

Il arrive à Lyon pour prendre les fonctions de recteur de l’Institut Catholique de Lyon.

Il va remplacer à ce poste, le Père Thierry Magnin, récemment élu secrétaire général de la Conférence des Évêques de France. Un  recteur qui, au cours de ses mandats a profondément transformé l’Université en l’installant en 2015 dans l’ancienne prison Saint-Paul et en doublant ses effectifs.

D’origine lilloise, âgé de 64 ans, Olivier Artus a d’abord obtenu un doctorat de médecine (diplômé en 1983 de l’Université de Nancy), avant une spécialité en neurologie (1985). En parallèle de cette spécialisation, il entre en formation au séminaire universitaire de l’Institut Catholique de Paris (ICP). Ordonné prêtre en 1988, dès lors il conjugue son ministère sur le diocèse de Sens-Auxerre avec la recherche et l’enseignement, puis le management universitaire.

Il explique ce double parcours de médecin et de prêtre : « J’ai commencé mon parcours par des études de médecine. Ce n’est que tardivement que j’ai lu la Bible. Cette lecture m’a profondément touché, au point de vouloir devenir prêtre. Pour conserver un vrai choix de vie, j’ai poursuivi mes études, devenant Interne des Hôpitaux, puis neurologue. Une fois cette formation achevée, et en toute conscience, je suis entré au Séminaire des Carmes. Ces études théologiques m’ont aidé à penser le rapport reliant Raison et Foi – ce qui est déterminant pour un scientifique. »
 
Il achève ses études avec un Doctorat en Théologie (1995) et obtient son HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en 2005. D’abord maître-assistant puis professeur et enfin directeur de la Licence de Théologie de l’ICP, il est nommé directeur de l’École des Langues et Civilisations de l’Orient Ancien (ELCOA) en 2007.
 
 En 2011, il prend la direction de la Recherche de l’ICP, puis devient vice-recteur chargé de la Recherche et enfin premier directeur de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » jusqu’en 2018. Son expérience dans l’enseignement supérieur se double d’une mission d’expert au HCERES, instance-clé pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.

La nomination d’Olivier Artus « confirme la volonté de l’UCLy de se positionner comme un acteur majeur de l’enseignement supérieur à Lyon et en France. »
 
Ce chercheur réputé est aussi un humaniste attaché à la doctrine sociale de l’Eglise dans laquelle s’enracine l’Université Catholique e Lyon.

« Je souhaite poursuivre l’œuvre de développement et d’approfondissement de mon prédécesseur, qui pendant huit années a été l’artisan d’un véritable changement de dimension de l’Université », explique Olivier Artus qui  est aussi l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages.  

Propriété de publication

Cet article "Un nouveau recteur à la fois médecin et prêtre pour l’Université Catholique de Lyon : Olivier Artus va succéder à Thierry Magnin" est une publication du site Lyon-Entreprises.com lisible sur le site source à cette adresse http://www.lyon-entreprises.com/News/Carnet-dirigeants/Un-nouveau-recteur-a-la-fois-medecin-et-pretre-pour-l-Universite-Catholique-de-Lyon-Olivier-Artus-va-succeder-a-Thierry-Magnin-i88731.html.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here