Portrait de Virginie Lespingal, Consultante en lactation IBCLC, profession libérale, Une Mampreneur de la région de Midi-Pyrénnées

0
1764

 

 

 

 

– Bonjour, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je suis Virginie Lespingal, j’ai 49 ans et suis consultante en lactation IBCLC et Conseillère agréée Fleurs de Bach à côté de Toulouse, à deux pas du Tarn. Dans une vie professionnelle antérieure je travaillais dans la communication (attachée de presse, organisation de salons professionnels, formation continue…). J’ai 4 fils qui ont entre 17 et 7 ans.

– Peux-tu nous présenter ton entreprise ?

Je suis installée en libéral, statut d’auto-entrepreneur, depuis 2011 et exerce deux métiers méconnus qui gagnent à l’être… Les deux ont pour point commun le soutien que je souhaite apporter aux personnes pour qu’elles vivent le mieux possible leur quotidien.

En tant que Consultante en lactation IBCLC (International Board Consultant of Lactation Certified), je travaille avec les femmes enceintes, jeunes mamans et leurs compagnons, pour les aider dans l’allaitement de leur enfant. Je souhaite en tout premier lieu les informer au maximum pour que ces femmes puissent vivre ce qu’elles souhaitent véritablement. On peut avoir envie ou ne pas avoir envie d’allaiter, cela est propre à chacune ; mon souci est que cette envie ou cette « non-envie » s’appuie sur des informations validées et non sur des rumeurs ou des idées reçues. Dans ce but je propose des rencontres d’informations pour les parents (je viens aussi d’en créer qui seront interdites aux femmes ! Que pour les papas 😉 ), des consultations individuelles, des rencontres-débats, des formations. J’ai également tout récemment imaginé une exposition photo avec une jeune photographe toulousaine, Laura Boil, ainsi qu’un livre, tous deux intitulés « A chacune son chemin pour un allaitement paisible » . En ce moment je passe beaucoup de temps et d’énergie à trouver des lieux susceptibles de louer l’exposition (médiathèques, cliniques, mairies, etc…) Mon objectif étant de parler d’allaitement au plus grand nombre afin de redonner à cet acte une place banale dans notre société sans contribuer pour autant à la « guéguerre » sein vs biberon : à chacune son chemin…

logo allaitement web

En qualité de Conseillère agréée en Fleurs de Bach, je m’adresse à tous, de 0 à 99 ans. Cette méthode a été créée par un médecin anglais des années 30 (le dr Bach), à partir de fleurs et d’arbres sauvages. Elle a pour objectif d’apaiser nos émotions excessives en nous aidant à puiser dans nos propres ressources pour retrouver notre équilibre. Je suis parfois la première étonnée de la prise de recul qu’elle permet à tous de prendre et de la sérénité avec laquelle elle nous permet de renouer.

         Comment t’es venue l’idée? Qu’est-ce qui t’a motivé et convaincu de lancer ce projet ?– Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui se lance dans la création d’une entreprise ?

Evidemment ma rencontre avec la maternité a été déterminante dans ma réorientation : mes enfants ont été mes tout premiers formateurs, et ce dans mes deux domaines d’activité actuel ! Et puis j’ai toujours aimé aller vers les autres, écouter, soutenir, échanger, rédiger, bref, communiquer tout en étant en lien sincère avec l’Humain : en ce moment j’ai vraiment l’impression de vivre tout cela en même temps.

Pour un créateur, je pense qu’il est primordial de se faire accompagner au niveau administratif. Ce serait à refaire, je ne me lancerais pas « tête baissée » comme je l’ai fait ; il existe de nombreuses structures, telles que les couveuses d’entreprises, qui peuvent apporter une aide déterminante pour la réussite du projet. Et puis surtout, surtout en profession libérale, ne pas rester seule : travailler avec ses pairs régulièrement est essentiel. Ce que je fais tant avec mes collègues Consultantes en lactation qu’avec mes collègues Conseillères en Fleurs de Bach.

         Comment s’organisent tes journées de chef d’entreprise?

J’ai des enfants encore petits à qui je donne la priorité ce qui fait que l’amplitude de travail est parfois courte, trop courte, surtout en période de vacances scolaires (même si les centres de loisirs et autres « local  jeunes » sont d’un grand secours). Grosso modo je suis centrée sur mon activité professionnelle de 9H30 à 17H sauf le mercredi, mais comme mon cabinet est à la maison, c’est parfois difficile de ne pas se laisser aller à effectuer d’autres tâches que celles que je me suis fixées… Et puis il y a bien sûr les rendez-vous à l’extérieur, par exemple pour présenter l’exposition, ou les « urgences » à gérer : il m’arrive de partir en consultation à domicile, aussi bien en soirée ou en week-end. Bref, les semaines se suivent donc sans se ressembler.

         Mampreneur, qu’est-ce que cela signifie pour toi ? Pourquoi as-tu adhéré à l’Association des Mampreneurs ?

Cela signifie, beaucoup : un réseau, du soutien, un endroit où l’on peut partager ses joies comme ses doutes et ses peurs ; où l’on trouve et partage aussi des idées et des envies ; où des choses que l’on pensait impossibles peuvent prendre corps ; où l’on rit, où l’on pleure parfois aussi, mais d’où l’on ressort toujours « reboostée » avec le sentiment de pouvoir déplacer des montagnes.

www.allaitement-achacunsonchemin.com

www.etsionparlaitallaitement.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here