David Kimelfeld candidat en 2020 à la présidence de la Métropole de Lyon

0
130

L’humour en politique… En présentant lundi ses vœux à la presse au Musée des Tissus Laurent Wauquiez s’est inquiété du climat régnant en matière politique à Lyon, se proposant de jouer « les traits d’union » entre les deux têtes des exécutifs, rappelant que « Lyon a une tradition de travail en commun »

 Les relations entre les deux têtes de l’exécutif, la Métropole et la Ville de Lyon ne sont pas, on le sait, au beau fixe.

 Ça ne devrait pas s’arranger : le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a en effet officiellement annoncé sa candidature à la tête de la collectivité en 2020, alors qu’il était l’invité du Talk Le Figaro.

 « Je vais porter un projet pour la Métropole au-delà de 2020. J’en ai envie, je ne le ferai pas seul mais collectivement pour répondre aux grands enjeux de la Métropole : être attractif et répondre aux enjeux sociaux et écologiques » a-t-il ainsi déclaré.

 Il compte y arriver « en rassemblant une majorité la plus large possible, allant du centre droit jusqu’aux écologistes, y compris des socialistes, dont Gérard Collomb« , a-t-il poursuivi.

« Président à plein temps de la Métropole« , un poste dont il a hérité suite au départ de Gérard Collomb au Ministère de l’intérieur, il lève le doute sur ses intentions pour la Ville de Lyon.

Il confirme qu’il ne sera pas candidat à la mairie du 4e arrondissement de Lyon, une fonction qu’il occupe sans interruption depuis 2011 faisant valoir qu’il est temps de « laisser place à de nouveaux talents, de nouvelles personnalités« .

Il ne vise pas non plus la mairie de Lyon, et soutiendra « Gérard Collomb s’il souhaite être candidat« . Tout en précisant que la « question ne se pose pas à quinze mois des élection. »

Interrogé par le site d’information Salade lyonnaise, en marge de l’audience de rentrée du tribunal de commerce, Gérard Collomb a jugé cette annonce « un peu prématurée ». « Aujourd’hui, on voit bien que nous ne sommes pas en campagne, nous avons à gérer une situation difficile au niveau du pays. Le moment venu, je dirai ce que j’en pense », a ajouté celui qui avait déclaré ses propres intentions dès l’automne – sans choisir officiellement, à ce stade, entre la Ville et la Métropole.

Bref, les choses pourraient bien s’envenimer entre les deux hommes, à moins d’un modus videndi. A suivre..

.

Propriété de publication

Cet article "David Kimelfeld candidat en 2020 à la présidence de la Métropole de Lyon" est une publication du site Lyon-Entreprises.com lisible sur le site source à cette adresse http://www.lyon-entreprises.com/News/Carnet-dirigeants/David-Kimelfeld-candidat-en-2020-a-la-presidence-de-la-Metropole-de-Lyon-i87969.html.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here