[COMMUNIQUE] Saint Jean Industries Poitou

0
100

La chute des appels des culasses diesel a causé depuis la fin 2017 des pertes importantes sur l’exploitation de la société Saint Jean industries Poitou. Le besoin de trésorerie est tel que la société Saint Jean Industries Poitou doit envisager de se mettre sous la protection du Tribunal de Commerce.

Le groupe Saint Jean Industries, actionnaire de Saint Jean Industries Poitou a déclaré au CSE être toujours en attente de la position de Renault quant à un soutien sur le financement du très court terme.

Ce site, avait déjà été repris en 2012 à la barre du Tribunal de Commerce de Nanterre dans un contexte social particulier et en pleine élection présidentielle.
Les volumes initialement prévus (1 millions de culasses) et l’injection de 12M€ du Fonds de Modernisation des Equipementiers Automobiles n’ont pas été mis en place.
Le groupe a réussi malgré tout, jusqu’alors, et avec l’aide de Renault à maintenir une activité équilibrée.

La diversification a commencé bien qu’elle reste encore très insuffisante au regard des volumes de Renault.
Avec quasi aucun investissement dans les 10 ans qui avaient précédé cette reprise, la situation industrielle s’est avérée beaucoup plus difficile à redresser que prévu. Pour autant plus de 12,5 millions d’euros ont été investis et ont permis de doter le site d’une régénération de sable, de nouvelles cellules de parachèvement et d’une coulée innovante de culasses à 4 empreintes automatisées.

Le chemin est encore long pour ramener cette entreprise à niveau. La crise du Diesel vient compliquer cette dynamique de diversification technologique et produit.
Un sauvetage industriel a été envisagé sous l’égide des pouvoirs publics et avec Renault depuis plusieurs mois. Après de nombreuses investigations, itérations et propositions, à ce jour, aucun accord permettant la mise en place d’une solution économiquement viable n’a pu être finalisé entre les parties (que ce soit sur les volumes ou sur les prix de ventes des produits).

Pour que le site soit pérennisé, il doit se doter d’une technologie moderne et intégrer rapidement un nouveau chantier de coulée par gravité automatisé compatible avec les exigences et standards technologiques hauts du marché.

Notre expérience montre que c’est par la technologie et son automatisation que nous arrivons à maintenir des emplois en France dans nos métiers. Avec ou sans Saint Jean Industries, comme actionnaire et dans l’intérêt des salariés du site, nous ne voyons pas comment l’avenir de cette société peut être assuré sans un investissement de ce type et sans le soutien de son principal client pour le remplir.

Grâce à cette vitrine technologique, la diversification client pourra alors s’envisager sérieusement.

Maxence Pecheur, Saint Jean Industries
maxence.pecheur@st-ji.com
+33 6 71 83 83 71

Propriété de publication

Cet article "[COMMUNIQUE] Saint Jean Industries Poitou" est une publication du site MEDEF Lyon-Rhône et lisible sur le site source à cette adresse http://www.medeflyonrhone.fr/2018/11/28/communique-saint-jean-industries-poitou/.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here